Ma garde-robe de femme enceinte : les succès, les ratés !

Bonjour à tous,

Comme promis, je fais avec vous le bilan des vêtements cousus que j’ai le plus aimé porter pendant cette 2ème grossesse. Je n’ai utilisé aucun patron spécifique : ma sélection repose sur des pièces que j’ai adaptées ou sur des modèles qui proposent une aisance suffisante pour être portés tout au long de la grossesse. Certains de ces vêtements ont même été cousus et porté l’an dernier, quand je n’étais pas enceinte.

J’écris cet article à un peu moins alors que j’ai dépassé les 8 mois, ce sont donc aussi des patrons qui m’ont accompagnée sur les 3 trimestres !

Les succès

Vous l’avez déjà vue sur ces pages : la blouse l’Impatiente est un modèle que j’avais réalisé l’an dernier. D’abord en blanc (tâchée depuis, il faudrait que je fasse quelque chose) puis en jersey et dentelle bordeaux. C’est celle-ci que je porte chaque semaine depuis l’automne ! Il y a eu aussi une version verte, mais je n’avais pas commandé assez de dentelle pour faire l’empiècement du haut en plus des manches et je n’aime pas tellement le résultat…

En tous cas, c’est un modèle parfait pour la grossesse, surtout lorsqu’il est réalisé en jersey !

Voilà l’une des cousettes les mieux rentabilisées de ma garde-robe ! Pour la 3ème année consécutive, j’ai porté ma version bleu marine tout le temps, la rose un peu aussi. À 8 mois, je peux encore fermer les pressions.

Mes deux versions en double gaze (blouse verte et robe bordeaux), qui sont un peu grandes habituellement, jouent parfaitement leur rôle ! Je les ai peu portées cet hiver parce qu’elles sont trop décolletées pour affronter les couloirs du lycée et la traversée de la cour entre deux cours. Avec le retour du printemps, elles ressortent et sont parfaitement adaptées au 3ème trimestre !

J’ai aussi cousu et brodé une version en jersey en prévision pour l’allaitement. Je la porte au moment où je rédige cet article !

Je vous en parlais la semaine dernière, cette robe a tourné sans cesse entre la machine à laver et mon placard ! Confortable et plutôt jolie, je suis bien contente d’avoir tenté ce hack !

Les ratés

J’ai peu porté cette robe qui semblait pourtant prometteuse sur le papier, grâce à son ampleur. En la cousant, anticipant une poitrine plus imposante, j’ai choisi une taille au dessus de la mienne dans le tableau. Je savais qu’il y avait un petit problème de taille sur le patron, suite à quelques lectures et discussion avec ma copine Lise, mais je ne pensais pas que ce serait si prononcé !

Je garde tout de même cette cousette que je devrais pouvoir porter dans quelques mois…

J’ai utilisé un patron déjà cousu mais non blogué que vous pouvez apercevoir ici. Comme je ne suis pas toujours très courageuse pour recopier les patrons et que la blouse est relativement ample, j’ai utilisé la taille 36, sur laquelle je n’ai pas fait de festons et que j’ai coupée façon taille empire. Je lui ai ajouté une jupe froncée toute simple.

Ici encore, il y a un problème de taille : je me suis vite sentie à l’étroit dedans. Second problème, de couleur cette fois : le tissu que j’ai utilisé était présenté comme un chambray marine sur le site sur lequel je l’ai commandé. Seulement, dans la réalité, il est plus gris que bleu ! Ce n’est pas franchement une couleur qui me met en valeur, et je trouve l’ensemble un peu triste. Je pense la donner si elle intéresse un membre de ma famille ou une amie.

Pour conclure…

Le bilan de cette période créative est plutôt positif : j’ai porté du fait main presque tous les jours. Je n’ai pas tellement eu besoin de recourir au prêt à porter, si ce n’est pour acheter deux pantalons. Nous avons une caisse que nous échangeons entre soeurs et dans laquelle j’ai pu me servir pour la base (jeans, débardeurs…). À l’heure où je vous écris, les températures ont bien grimpé et je redécouvre avec plaisir les vêtements portés quand j’étais enceinte d’Arthur, comme cette blouse Areli ou cette robe Zélie.

J’espère que cet article vous trouvera en bonne santé.

Belle semaine et à bientôt !

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *