2020, année de la broderie ?

Bonjour à tous,

Cela fait un petit moment que je n’ai rien écrit par ici. Ce n’est pas faute d’avoir créé et bricolé : j’ai eu une phase créative en couture à l’automne, une production tricot plus qu’honorable, et une nouvelle passion pour la broderie depuis la Toussaint…

Seulement la lumière, la fatigue et le manque de temps nous ont empêchés de réaliser de jolies séances photo comme nous les aimons. Il faut dire aussi que, les mois passants, mon ventre s’arrondit et nos escapades et promenades se font très rares.

Comme j’avais envie d’écrire par ici, j’ai décidé de partager avec vous mes débuts en broderie.

Si vous vous promenez sur instagram, vous savez sûrement que je ne suis pas la seule, ni la première à redécouvrir ce loisir. Grâce à Artesane, ou à des créatrices comme Rose Céladon et Yumiko Higuchi, de jolis motifs au goût du jour sont disponibles pour nous ouvrir la voie… En bon petit mouton, j’ai voulu m’y essayer !

Comme beaucoup, j’ai pratiqué le point de croix pendant ma jeunesse. Je n’ai aucune envie d’y revenir : je trouve ses applications trop restreintes, à cause de la toile quadrillée nécessaire à la formation des croix.

Deux bavoirs brodés – “Bonjour” tiré du livre “La petite fabrique de broderie” et les sapins pris dans un catalogue vintage

Les sources d’inspiration et de dessins

Pour démarrer, j’ai choisi d’acheter le livre “La petite fabrique de broderie” de Lucile Trichet, alias Rose Céladon. Ce livre comporte de très nombreux choix de dessins, classés par thèmes. À mon sens, il est tout à faut adapté aux débutantes : on peut se limiter à un ou deux points à la fois pour commencer, tout en ayant du choix côté motifs. J’avais par exemple choisi de débuter avec le point arrière et le point de noeud, ce qui m’a suffit pendant plusieurs semaines.

Au moment où je me lançais en broderie, nous sommes allés passer quelques jours chez la grand-mère de mon mari, qui m’a généreusement ouvert les portes des stocks de fil qu’elle possède et donné un gros tas de catalogues de brodeuse des années 1960 et 1970. J’y puise de temps en temps quelques idées !

Des langes teints et brodés à partir du livre "La petite fabrique de broderie"
Des langes teints et brodés à partir du livre “La petite fabrique de broderie”

Pour Noël, ma belle-soeur m’a gentiment offert le cours Artesane “J’apprends à broder 8 projets hivernaux et 1 alphabet”, avec des fils dorés du Vers à soie, que je regarde par petites touches et dont j’utilise aussi les dessins.

Pour la suite, j’aimerais explorer l’univers de Yumiko Higuchi. J’ai vu que son livre Broderie Zakka était détenu par ma bibliothèque municipale, j’attends qu’il soit disponible…

Deux langes sur le thème de l’architecture, brodés à partir du livre de Lucile Trichet

Plus généralement, je suis aussi abonnée à deux newsletter : celle de Elodie Blueberry, qui propose un cahier destiné aux débutantes pour les guider dans leurs premiers pas, et celle de Cornelia dixit, qui se concentre sur les actualités de la communauté.

Pourquoi j’aime broder

C’est en brodant que j’ai découvert tout ce que cette activité pouvait m’apporter.

D’abord, la broderie réunit à la fois des avantages de la couture et du tricot. Comme le tricot, c’est un loisir nomade que l’on peut emporter partout avec soi et qui demande assez peu de matériel. Je ne vous cache par qu’en ce moment, mon endroit préféré pour broder est mon lit ! Comme la couture, je trouve la broderie plus rapide que le tricot, ce qui est assez gratifiant et donne l’impression d’avancer et de progresser rapidement.

Ensuite, la broderie est un art qui consiste à faire des dessins avec du fil. Il faut savoir que je suis assez nulle en dessin et peinture : mes capacités se limitent à savoir faire un arbre et deux ou trois animaux peu ressemblants. Je sais aussi dessiner les robes de princesses, mais j’utilise la même recette depuis mes 10 ans ! Broder me donne l’impression de savoir créer des formes harmonieuses et ressemblantes.

Enfin, j’aime beaucoup composer des associations de motifs et couleurs, tester les différentes textures en fonction des fils et des points… C’était déjà le cas quand j’était adolescente : je pratiquais le “découpage-collage” à haute dose pour composer des affiches et des cartes. Depuis, je suis contente d’avoir découvert la couture, le tricot et la broderie, à mon sens plus constructifs !

Deux broderies pour de futurs bavoirs

Sur quoi je brode

Je suis d’accord avec Cécile, pour dire qu’on ne peut pas mettre de la broderie partout. Je n’aurais pas envie d’avoir une garde-robe entièrement composée de vêtements brodés, de la broderie sur tous les murs et coussins de la maison, ou encore un petit dessin sur chaque vêtement de mes enfants.

J’ai la chance d’attendre un bébé en ce moment, ce qui veut dire que j’ai un choix de supports assez étendu ! J’ai donc commencé par broder de nombreux bavoirs, qui sont aussi cousus mains. Je me suis ensuite attaquée aux langes : j’ai teint et brodé les vieux, et acheté une série de nouveaux. Ce sont des objets que je vais avoir sous le nez tous les jours pendant des mois. Autant les rendre jolis ! Je précise que, une fois n’est pas coutume, cette idée de génie est complètement empruntée à ma belle-soeur Cornelia dixit, dont vous pouvez admirer les réalisations ici.

Textes brodés à partir du livre de Lucile Trichet
“Amour” est réalisé avec du coton perlé et “merci” avec du mouliné DMC

Je me suis aussi fixé pour défi de coudre et broder au moins un vêtement pour moi cette année. J’ai donc entamé la réflexion sur plusieurs projets, affaire à suivre !

J’espère que ce long article vous aura donné envie de vous lancer ou de persévérer. N’hésitez pas à partager avec moi vos sources d’inspiration : c’est souvent en échangeant que l’on trouve les meilleures idées.

Belle semaine et à bientôt !

You may also like

One thought on “2020, année de la broderie ?

  1. Bonjour Pauline, comme toi le point de croix n’est plus ma tasse de thé mais la broderie pourrait bien le devenir. Je trouve tes débuts très prometteurs, tes choix de motif et de couleur se marient vraiment très bien. Hâte de voir la suite !

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *