Maison et travaux n°103 – Miroir

Bonjour à tous,

Avant de vous montrer des cousettes un peu plus chaudes, je tenais à vous présenter un modèle que j’ai cousu trois fois cet été, mais que, pourtant, je n’adore pas… Je vais aller à contre courant des avis, tous positifs, que j’ai croisés un peu partout sur la toile, préparez-vous !

Le patron – Le top miroir d’Aime comme Marie, 10€ en PDF

Avant de réaliser la version robe que vous voyez en photo, j’ai cousu une version haut en broderie anglaise, et une autre robe en crêpe de viscose. J’ai choisi la taille L à chaque fois.

Miroir est un modèle assez simple et rapide à coudre. Cependant, dès le montage, certains détails m’ont un peu embêtée :

  • La finition de l’encolure proposée, avec un mélange biais + parementure n’est pas très propre sur l’envers. Je l’ai modifiée sur la version en photo pour faire une parementure partout.
  • Les manches sont censées être montées à plat. Il y a beaucoup d’embu à résorber, faire des manches montées m’a semblé plus judicieux.

Je trouve la coupe assez peu flatteuse pour ma morphologie post-partum/allaitement en cours, mais je ne mets évidement pas ce problème sur le dos du patron !

Pour cette version, j’ai choisi de faire une transformation en robe avec un ruban de broderie à la taille et l’ajout d’une jupe froncée. Les côtés ont été resserrés, une première fois pour coller avec la longueur du ruban que j’avais à disposition, et une seconde fois pour tenter d’obtenir quelque chose de plus flatteur.

Le tissu et les fournitures

Le tissu de cette robe est un sergé de viscose de chez Cousette. Je n’ai rien à redire sur sa qualité. Cependant, cette robe, et la précédente version, réalisée en crêpe de viscose, m’ont fait réaliser que je n’aimais pas beaucoup cette fibre !

Evidement, coudre de la viscose est généralement moins facile que de coudre du coton, mais ce n’est pas ce qui me dérange le plus.

Au porté, je trouve que c’est une matière froide : je suis habituée à coudre surtout du coton, un peu de lin et de soie et à porter pas mal de laine. Ce sont des tissus qui ont pour la plupart des propriétés thermorégulatrices qu’on ne retrouve pas dans la viscose !

Par ailleurs, les coupons de viscose cousus cet été ont un côté un peu collant au corps, ce qui n’était pas franchement ce que je préférais cet été.

Pour conclure, je ne suis pas très satisfaite de mon trio de Miroir, surtout des deux versions robe ! Je trouve que c’est un patron qui ne me met pas en valeur, et mon choix de tissu n’a pas été des plus judicieux…

Il ne me reste plus qu’à repartir en quête de patrons de robes déclinables à l’infini !

Belle semaine et à bientôt !

You may also like

One thought on “Maison et travaux n°103 – Miroir

  1. Merci Pauline pour ce retour franc, j’aime bien les opinions à contre-courant. Oui tu as raison sur le point biais + parmenture qui n’est pas des plus joli. Moi ce qui m’a gênée le plus, c’est le peu de confort au niveau des bras mais je me suis dit que peut-être je devais faire partie de celles qui n’ont les bras fins…
    D’ici, je trouve que cette robe te va.
    Concernant le tissu, je crois que ce qui ne me plait pas dans les viscoses de cette marque c’est le côté froissable…mais personne ne semble notifier ce point faible sur la toile…

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *