Maison et travaux n°69 – Le cortège

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, je vous parle d’un projet un peu particulier. J’ai décidé de le présenter en un seul article, même s’il en mériterait peut-être plusieurs. Prêts à revivre ce marathon ? Moi, je ne l’étais pas vraiment.

Avant le lancement de la course, un point sur le contexte : ma petite soeur Quiterie s’est mariée en juillet dernier. En couturière innocente, enceinte de quelques mois, j’ai rapidement proposé de réaliser le cortège de l’évènement familial de l’année.

Je me suis donc embarquée (consentante et majeure) dans la réalisation de 6 robes,  3 paires de bretelles et des dizaines de noeuds papillons…

Maison et travaux - le cortège

Capture d’écran 2016-03-09 à 18.54.53 L’inspiration

Nous avons commencé par échanger photos et inspiration sur Pinterest, mails, whattsapp… J’ai tenté de proposer à la mariée et à s(m)a mère de travailler à partir d’un patron existant, mais rien ne les satisfaisait !

Telles Peau d’âne demandant une robe couleur du temps, elles ont fini par se décider pour une robe-comme-sur-la-photo-trouvée-sur-Pinterest.

C’est là que les difficultés ont commencé : il s’agissait d’un modèle sans patron, il allait donc falloir bricoler…

Maison et travaux - Cortège mariage 1

Capture d’écran 2016-03-09 à 18.54.53 Le choix des tissus

Un an avant l’évènement, nous nous sommes mises en quête d’un tissu vif et gai pour le haut des robes. L’idée était d’utiliser le motif et les couleurs dans la décoration du mariage. Nous sommes allées toutes ensemble faire un tour au marché Saint-Pierre…

Le modèle se prête plus à des motifs de taille moyenne qu’à des fleurettes style liberty. Malheureusement, ce type de tissu est très difficile à trouver. Nous avons fini par aller du côté du rayon ameublement pour dénicher ces moulins à vent aux couleurs punchy. Le motif est vraiment chouette, et les couleurs se prêtent à une belle journée d’été… Mais si c’était à refaire, je poserais mon veto ! Il s’agit d’un polyester dont le tissage est assez lâche. Une horreur à coudre ! Il s’effiloche énormément et ne supporte par d’être tiré.

Les couturières le savent : coudre un tissu pénible et indomptable enlève une grosse partie du plaisir lorsqu’on réalise un vêtement, et c’est encore décuplé lorsqu’on l’utilise à la chaine !

Pour la jupe, c’était plus simple : il lui fallait un peu de tenue pour les plis, et je ne voulais pas la doubler. J’ai donc opté pour du satin de coton, tout simplement.

Les robes sont fermées au dos avec des boutons de chez Mercerie Extra et les enfants sont chaussés d’espadrilles achetées en Espagne, échantillon de tissu en main !

Maison et travaux - Cortège mariage 3

Capture d’écran 2016-03-09 à 18.54.53 La conception et la réalisation

N’ayant pas de connaissances en modélisme, j’ai décidé de mixer deux patrons : la robe Balsamine de chez Citronille pour le haut (avec un peu de bricolage) et le bas du modèle Julia de Coup Coup, parce que je suis absolument incapable de créer des plis toute seule.

J’ai réalisé deux prototypes au fil des mois, et j’ai pu les faire essayer à mes cousines pour vérifier que tout allait bien. Cela nous a permis de faire des corrections et des essais. J’ai par exemple tenté la jupe froncée, mais elle n’a jamais obtenu l’aval maternel. Dommage, c’est tellement plus simple à coudre 😉

Les bretelles des garçons ont été réalisées avec l’aide d’Hélène, une amie de ma maman, qui est gentiment venue nous donner des conseils.

Maison et travaux - Cortège mariage 2

Capture d’écran 2016-03-09 à 18.54.53 Catastrophes et leçon de choses

La première épreuve à surmonter fût celle du bébé non coopératif. Imaginez une semaine de vacances prévue pour la couture, avec un petit Arthur de 6 mois en grande demande d’attention… Il refusait de jouer l’enfant modèle en restant sagement assis avec nous, et trouvait les siestes complètement surfaites.

Nous devions coudre à quatre mains, mais le quota disponible s’est trouvé divisé par deux : une paire de bras a été réallouée au petit diable.

Enseignement numéro 1 : si un jour je refais un cortège, ce sera avec une nounou à plein temps !

Maison et travaux - Cortège mariage 5

La deuxième épreuve m’est tombée dessus au bout de quatre jours plongée dans les tissus, sur fond de cris de petit Arthur mécontent. En assemblant les pièces, j’ai réalisé que les deux modèles en taille 4 ans (2 exemplaires à coudre) étaient plus grands que les tailles 6 ans (4 exemplaires à coudre)… Imaginez la panique qui s’en est suivie. J’ai même pensé abandonner le projet.

Nous nous sommes précipitées chez mes cousines pour faire des essayages, et j’ai finalement décidé de transformer le 4 ans en 8 ans, et de réduire la largeur de deux tailles 6 ans.

Un peu plus tard, j’ai pensé que les jupes seraient trop courtes. Mais avec un zigzag et un rentré simple en bas, je m’en suis sortie sans trop de mal…

Enseignement numéro 2 : si un jour je refais un cortège, ce sera à partir d’un patron existant !

Il y a aussi eu le moment des essayages, où je me suis rendue compte que les filles avaient poussé… Les mesures n’avaient peut être pas été prises dans les règles de l’art.

Enseignement numéro 3 : si un jour je refais un cortège, je prendrai les mesures des enfants moi-même !

Maison et travaux - Cortège mariage 4

Capture d’écran 2016-03-09 à 18.54.53 Le résultat

Vous l’aurez compris, ce projet n’aura pas été de tout repos : circonstances peu idéales (arrivée d’un bébé et reprise du travail), difficultés techniques… Je n’en vois évidemment que les défauts alors que l’ensemble a fait son petit effet !

Je crois que ma soeur et ma mère étaient contentes du résultat, c’est bien ce qui compte. Je suis aussi heureuse d’avoir pû le faire pour les mariés.

Je vous retrouve bientôt avec des projets beaucoup plus simples !

Très belle semaine !

Articles similaires

6 thoughts on “Maison et travaux n°69 – Le cortège

  1. Malgré toutes ces embuches, tu t’en es sortie comme un chef ! Rasultats ravissants vus d’ici.
    Jamais, jamais, je ne me lancerais dans un tel projet…Trop de stress et de contraintes me coupent dans mon élan.

    0

Répondre à Sophie Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>