Me Made Mars 2017 – Le bilan

Bonjour à tous,

Cette année, j’ai participé pour la première fois à un « Me Made Month ». Le principe est simple : pendant un mois, on se met au défi de porter un ou plusieurs vêtements faits-main pendant un nombre de jours donnés dans la semaine. Cet évènement est organisé tous les ans en mai, en octobre, et en mars. L’édition de mars est un peu plus confidentielle et surtout pratiquée par des francophones.

J’ai décidé de me fixer l’objectif ambitieux de porter du fait-main chaque jour… Et je l’ai rempli ! Je vous propose un petit bilan de cette expérience.

Capture d’écran 2017-04-16 à 15.58.15

Pour ordonner un peu ce bilan, j’ai choisi trois thématiques.

Capture d’écran 2016-06-11 à 14.18.05 Se prendre en photo, un exercice difficile !

Pendant tout le mois, j’ai régulièrement posté mes photos sur Instagram. Je me prenais le matin pendant la sieste d’Arthur, dans le couloir, avec tout un attirail : pied photo, appareil et déclencheurs. Il fallait sans cesse faire des allers-retours entre le mur et l’appareil, vérifier la mise au point et jouer avec la lumière en fonction de la météo. J’ai trouvé l’exercice de pose très difficile… J’en profite donc pour dire mon admiration à celles qui font vivre leurs blogs à partir de photo qu’elles prennent elle-mêmes. J’ai la chance d’avoir un photographe attitré, ce qui simplifie grandement cette partie du travail !

Capture d’écran 2016-06-11 à 14.18.05 Porter du fait-main tous les jours, un geste naturel.

Ce petit exercice sur un mois a confirmé ce que je sentais : je m’habille naturellement et presque quotidiennement avec des vêtements cousus main ! Un peu plus de deux ans après avoir commencé la couture, c’est vraiment bien !

Depuis quelques mois, j’ai énormément de mal à acheter des vêtements dans le commerce. C’est la conséquence de deux phénomènes : d’une part je progresse tranquillement en couture et les finitions du prêt à porter qui sont à la portée de mon porte-monnaie ne me conviennent plus. D’autre part, nous avons entamé une sérieuse réflexion sur le zéro-déchet et la consommation depuis un peu plus d’un an. Nos petites actions et longues discussions sont désormais bien ancrées dans mon esprit !

Mis à part pour une robe adorée que j’ai dû laisser au placard (elle n’est pas cousue main), ce Me Made Mars ne m’a pas du tout frustrée !  Je me suis parfois un peu forcée à réfléchir à mes tenues, mais si je n’avais pas pris de photos tous les jours, ce mois aurait presque pu être comme n’importe quel autre.

Capture d’écran 2016-06-11 à 14.18.05 Éviter les répétitions, est-ce vraiment l’objectif ?

Les quinze premiers jours du défi, j’ai posté des photos presque tous les jours, avec des vêtements assez variés. Et puis je me suis un peu essoufflée, pour la simple raison que mes tenues étaient des redites des semaines précédentes.

Cela ne m’a pas beaucoup dérangée : je n’ai pas pour ambition d’avoir trente et une tenues par saison et mon placard est déjà bien rempli !

Ces répétitions ont aussi un avantage : elles m’ont permis d’identifier mes combinaisons favorites et de réfléchir à mes prochaines cousettes.

Mes blouses en coton sont en rotation permanente. Je les porte avec mon jean prune (seul jean en fonction chez moi !) et ma toute nouvelle Rosari. J’aimerais étoffer un peu ma collection, pour remplacer progressivement celles qui s’abiment (notamment la Blossom blanche à petits coeurs) et varier les styles en fonction des occasions.

J’ai également constaté que mes dernières cousettes correspondaient parfaitement à mes envies puisque je les porte sans cesse !

Capture d’écran 2016-07-18 à 19.59.01

En bref, je n’ai tiré que des éléments positifs de cette expérience ! Elle m’a permis de mesurer les progrès accomplis depuis le début et me donne confiance pour attaquer ma garde-robe d’été : un déménagement il y a deux ans et une grossesse ont eu raison de la majeure partie de mes vêtements estivaux. Grâce à ma garde-robe capsule, j’espère pouvoir construire quelque chose d’efficace et de joli !

Si vous êtes arrivés au bout de cet article-fleuve, bravo ! Je suis curieuse de savoir ce que vous pensez de ce genre d’expériences.

Je vous souhaite de très belles fêtes de Pâques !

À bientôt…

7 thoughts on “Me Made Mars 2017 – Le bilan

  1. Bravo !!! Ton vestiaire maison est très harmonieux, tu peux donc combiner aisément les pièces entre elles. Je crois que chaque jour également, je porte ce que j’ai cousu et comme toi, je n’achète presque plus de vêtements industriels aux finitions baclées, hormis les Jean’s…
    Joyeuses Pâques !

    0
  2. C’est un super bilan que tu présentes sur ce Me-Made-Month !!! Ta garde-robe est très chouette, mais c’est encore plus sympa de lire que pour toi, c’était un mois d’habillage qui s’est fait naturellement !!! C’est quand même bien agréable de pouvoir s’habiller en home-made facilement !!! Bravo !!!

    1+

    Utilisateurs qui ont aimé ce commentaire:

    • avatar
  3. Ça a été un plaisir de te suivre au cours de ce Me made March, c’est une source d’inspiration et de motivation! Et cela montre qu’avec de beaux vêtements dont la réalisation a été réfléchie, on n’a pas besoin d’une garde robe qui déborde pour vivre 😊 Je ne suis pas sûre de participer, car faire une photo réussie chaque jour me fait un peur…
    Cependant j’essaie aussi de porter un article fait main chaque jour (je suis aussi une tricoteuse complusive!), et peu de choses trouvent grâce à mes yeux dans le prêt à porter désormais…

    0
  4. J’ai suivi et beaucoup aimé ton Me Made month, je ne connaissais pas le concept et n’y ai donc pas participé, mais ça m’a donné envie ! C’est tellement gratifiant de porter ce qu’on a cousu soi-même.. D’autant que toutes les cousettes ne sont pas forcément portées (enfin pour ma part), donc l’expérience est intéressante. En tous cas, tes vêtements sont jolis et bien finis, c’est une jolie garde-robe !

    1+

    Utilisateurs qui ont aimé ce commentaire:

    • avatar
  5. Bravo. J’aime bien les réflexions que nous apporte la couture. Du DIY au zéro déchet en passant par le minimalisme heureux. Il y a là dedans un joyeux mélange d’économie raisonnée, de coups de coeur girly, de jubilation artisanale et de tant d’heures passées à rêver aux futurs projets. Ça me parait plein de vie et de sagesse.
    En un mot : moi aussi j’adore coudre !
    Merci de faire un blog pour nous raconter tout cela.

    0

Répondre à Gaiounette à roulettes Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>