Maison et travaux n°55 – Rosari la bien-nommée

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, nous parlerons de la jupe Rosari, dans un tissu rose, ornée de boutons de roses. Bref, c’est une cousette en forme de pléonasme que je vous propose (quelle belle rime !).

Rosari la bien nommée - Pauline Alice

bar Le patron : La jupe Rosari de Pauline Alice –8 € en PDF

La jupe trapèze tient une bonne place dans le bouquet de mes vêtements préférées. Et pourtant j’en couds peu : trouver un modèle dont la taille est à la bonne place n’est pas évident !

Ce modèle est cousu en 40, ma taille habituelle chez Pauline Alice. Elle est peut-être un peu serrée, mais c’est sans doute dû à un problème de patronage dont je vous parle plus loin…

J’ai choisi la version mini, avec des poches italiennes à l’avant et rien à l’arrière ! Le montage des poches est d’ailleurs très propre et amusant.

20170129_0095

Il semblerait qu’il y ait une coquille sur le patron : il manque un ou deux centimètres sur la pièce de ceinture. J’ai pensé que c’était la faute de mon entoilage, et j’ai dû tirer un peu sur la ceinture pour pouvoir la coudre correctement. Cela a créé quelques plis sur un côté…

Comme l’ourlet est cousu au milieu du montage, il n’est pas possible de jouer sur sa longueur à la fin du projet. Malgré mon mètre 55, Rosari est bien courte ! Je la porte avec des collants mais il faudrait la rallonger pour une version printanière.

20170129_0077

bar Les modifications :

Comme c’était un premier essai, je n’ai pas fait de modifications !

Pour ma prochaine version, il faudra que je corrige le problème de la ceinture. Je rallongerai également la jupe généreusement.

20170129_0098

bar Le tissu et les fournitures :

J’ai utilisé une gabardine de chez Agnès B, dans une couleur que j’adore. Il y a quelques années, j’avais acheté une jupe dans la même teinte chez Monoprix, et je suis bien contente de l’avoir remplacée. En revanche, je me demande si ce tissu est de bonne qualité : j’ai l’impression qu’il passe un peu après quelques lavages. Il froisse énormément et accroche aux collants, c’est certainement dû au fait que c’est du coton !

Les boutons sont un vrai coup de coeur : je les ai achetés l’an dernier chez Emmaüs, en espérant trouver un jour le projet qui les mettrait en valeur. Je les trouve parfaits là où ils sont !

20170129_0102

Vous l’aurez compris, cette Rosari est un succès ! Elle a quelques petits défauts, l’exécution pourrait être plus propre, mais cela ne m’empêche pas de l’aimer et de la porter. Je trouve l’association tissu-patron-boutons réussie et ce vêtement rejoint officiellement le fleurilège de mes cousettes bien portées !

Bonne semaine à tous et à bientôt !

Articles similaires

6 thoughts on “Maison et travaux n°55 – Rosari la bien-nommée

  1. Elle est magnifique ta Rosari … toute en rose !!! Les boutons que tu as déniché sont vraiment parfaits pour ce projet, c’était la combinaison idéale !!! Et ton tissu est tout aussi joli, la couleur est top !!! Bravo, j’ai hâte de voir tes prochaines versions !!!

    0
  2. Une rosari très jolie qui me donne des envies !!! Tout comme toi les jupes trapèze sont mes amies :)
    Ton association tissu et boutons est parfaite, moi qui ne suis pas fan de la couleur Rose, là je suis sous le charme. il faut dire qu’il y a rose et rose et celui-là est magnifique et si compatible avec le bleu marine ! Bref, j’adore!

    0

Répondre à paulineauplacard Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>