Maison et travaux n°45 – Belle de nuit

Bonjour à tous,

Aujourd’hui je vous propose un article un peu particulier : vous y découvrirez deux cousettes d’un coup !

A mesure que je gagne en expérience en couture, j’aime de moins en moins faire les magasins… Et si Monoprix a longtemps été mon fournisseur préféré pour les pyjamas, je préfère maintenant les coudre moi-même.

IMG_9409-Edit

Commençons par le premier pyjama, cousu l’année dernière…

Capture d’écran 2016-06-11 à 14.18.05 Le patron  : Le pyjama Fifi de Tilly and the Buttons – £12,50 en patron pochette

J’ai beaucoup aimé coudre cet ensemble : les instructions sont bien détaillées et il présente quelques défis techniques que Tilly nous aide à surmonter, comme la découpe et la couture dans le biais du tissu !

En suivant le tableau des mesures et mes habitudes pour cette marque, j’ai cousu une taille 4 pour le haut comme pour le bas. Il doit y avoir un problème de gradation quelque part : le haut est trop grand ! La prochaine fois, il me faudra donc opter pour la taille du dessous.

Je l’ai énormément porté. Malheureusement, il apprécie très moyennement mes séances d’hydratation intense du soir et le haut est devenu un peu gris au contact de diverses crèmes et huiles végétales…

Capture d’écran 2016-06-11 à 14.18.05 Le tissu :

Il s’agit d’un coton bio léger acheté chez Reine à Paris l’été dernier. Il est agréable à travailler pour un premier projet dans le biais !

Capture d’écran 2016-07-18 à 19.59.01

IMG_2670

Les mois passent, mon ventre prend de l’ampleur et je ne rentre plus dans mes pyjamas ! Comme je n’avais aucune envie d’acheter une tenue de nuit adaptée en matière stretch et synthétique, j’ai pris mon destin en main…

Capture d’écran 2016-06-11 à 14.18.05 Le patron  : Pour le bas – Le pyjama Fifi de Tilly and the Buttons / Pour le haut – La blouse Vallière de la Droguerie – entre 12 et 15€ (?)

Je profite de cet article pour vous faire part de mes impressions sur les patrons de la Droguerie…

J’ai choisi ce modèle parce que les fronces et la forme trapèze laissaient suffisamment d’ampleur pour caser mon ventre. J’ai été assez étonnée par la piètre qualité des instructions :

  • Il n’y a pas de tableau des tailles et le choix est réduit : S, M ou L. J’ai réalisé la plus grande taille au cas où, mais un M aurait peut être suffit.
  • Les marges de couture sont de 0,5cm, ce qui est complètement inutile pour les adeptes des coutures anglaises dont je fais partie, et vraiment pas confortable pour certaines étapes comme la couture de l’encolure.
  • Les instructions sont trop succinctes, j’ai du interpréter et bricoler un peu pour le bas des manches et l’empiècement au niveau de l’encolure.

J’ai un peu rallongé le haut pour qu’il soit grossesse-compatible.

Pour le short, j’ai réutilisé le patron de Tilly en cousant la taille 5 pour être bien à l’aise !

Capture d’écran 2016-06-11 à 14.18.05 Le tissu :

Il s’agit d’un coton des Coupons de Saint Pierre, commandé cet hiver. Il fait bien l’affaire pour ce pyjama que je porte très souvent !

Capture d’écran 2016-07-18 à 19.59.01

Et voilà pour cette première fournée, je pense que je n’en resterai pas là…

Je vous souhaite une très bonne semaine. À bientôt !

12 thoughts on “Maison et travaux n°45 – Belle de nuit

  1. Ils sont très chouettes ces deux pyjamas !!! Et en les voyant si réussis, je comprends aussi pourquoi ceux du commerce ne te conviennent plus !!! Pourquoi aller chercher ailleurs ce que tu peux si bien faire toi !!! J’aime beaucoup le haut du deuxième, il est tout chou et il rend super bien !! Je suis sûre qu’il doit être très confortable !!! Bravo et vivement les suivants !!!

    0
  2. bien contente de voir un nouvel article ! je me tâte aussi à passer à la réalisation de pyjama, pour femme et pour homme, donc cet article tombe à pic…
    je suis passée à la Droguerie (Nice) la semaine dernière, et quelle déception ! vendeuses aimables comme des portes de prison, laines au rapport qualité/prix peu intéressant, et tissus hors de prix (j’en avais repéré certains dans d’autres boutiques, ils étaient ici 2 à 3 fois plus chers…). Bref, à part pour le cadre qui est joli, je crois que je ne me laisserai pas tenter ! Et ce que tu dis sur ce patron me refroidit encore plus

    0
    1. N’hésite pas à te lancer, l’avantage du pyjama c’est qu’on peut tout oser pour le tissu !

      Effectivement, pour la Droguerie, ils n’ont pas fait leur révolution couture… J’y vais de temps en temps pour acheter du fil parce que c’est la mercerie la plus proche de chez moi mais ça s’arrête là. Le test du patron m’a bien refroidie ! Il n’y a vraiment pas grand chose à Nice pour les couturières décidément.

      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>