Maison et travaux n°43 – Couture pour nain de jardin

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, pour changer des robes de grossesse, je vous présente un petit cadeau de naissance et j’en profite pour partager avec vous mes impressions sur l’un des nouveaux livres d’Astrid Le Provost…

IMG_2459

Capture d’écran 2016-06-11 à 14.18.05 Le patron et son livre : 

J’ai profité de la sortie du 2ème Tome des Intemporels pour bébés d’Astrid Le Provost pour acquérir mes premiers patrons de couture pour enfants. Si mon avis sur le livre ne vous intéresse pas, je vous invite à sauter allègrement les trois paragraphes qui suivent !

L’objet est plutôt joli, la planche à patrons bien présentée et je suis globalement satisfaite de cet achat. L’introduction est presque identique à celle du tome 1 (j’ai pu comparer) mais les modèles un poil plus modernes : adieu les 50 sortes de béguins et les 100 modèles de petits chaussons qui prenaient beaucoup de place dans le premier opus et semblaient sortis d’une autre époque ! J’y trouve toute l’inspiration nécessaire pour les cadeaux de naissance et j’apprécie d’y voir des choses basiques mais utiles comme des bavoirs de différentes formes. En revanche, certains objets me semblent bien superflus, à l’image des « ailes d’anges », des « petits oiseaux qui dansent » ou encore du tapis en forme de « feuille de Poucette »…

Il y a également quelques problèmes du côté des instructions et j’ai très vite renoncé à les suivre : je trouve le vocabulaire compliqué et je ne comprends pas toujours la logique proposée pour le montage. Si vous parlez chinois, vous y verrez peut-être plus clair que moi !

On trouve aussi quelques incohérences : au début du livre, on nous annonce que les marges de couture sont comprises (youpi !), ainsi que les valeurs d’ourlet. Seulement, l’introduction nous donne 3 centimètres pour l’ourlet, alors que les instructions du modèle que j’ai réalisé parlent d’un centimètre…

IMG_2460

J’ai cousu le modèle « guimpe à petit col » en taille 1 an, sans col !

C’est un nom bien compliqué pour désigner un petit haut boutonné dans le dos. Et d’ailleurs, l’académie française ne voit pas le rapport : dans son dictionnaire, guimpe désigne soit une « pièce de vêtement féminin en toile blanche, couvrant le cou et encadrant le visage, dont le port est devenu traditionnel dans le costume de certains ordres religieux », soit un « corsage sans manches, léger et très montant qui se porte sous une robe, ou plastron qui couvre un décolleté ». Peut-être est-ce un langage de spécialiste ?

J’avais déjà cousu ce modèle pour un cadeau en avril, et la taille semble correspondre aux mensurations standard du prêt à porter.

Capture d’écran 2016-06-11 à 14.18.05 Le tissu et les fournitures :

J’ai utilisé un morceau du chambray bleu canadien dont je vous parlais ici, et je suis allée chercher un mètre de biais en chambray bleu foncé à La Droguerie. Les boutons proviennent de mon stock Emmaüs ! J’achète des séries de boutons sur cartes dans les couleurs que je couds souvent pour éviter de me ruiner dans les merceries…

A l’origine, je devais aussi mettre un peu de biais en haut de la poche. En cousant ce modèle, j’ai eu l’impression d’atteindre les limites de ma brave machine à coudre (une Brother Innovis 35) : impossible d’obtenir une ligne droite et un résultat propre avec l’épaisseur du biais… Je trouve que le point droit n’est pas à la hauteur et que c’est très visible sur ce genre de toute petite pièce.

IMG_2468

J’ai complété le cadeau avec une guirlande de fanions cousue à partir de chutes : j’ai prédécoupé et assemblé de nombreux triangles pour constituer un stock transformable en cadeaux-minute ! Et le tout est emballé dans un petit sac fait-main.

J’ai l’impression que le cadeau a bien plu à la maman ! Après cette fournée de petits garçons dans mon entourage, j’espère la naissance de quelques filles pour pouvoir changer de gamme de couleur…

Très bonne semaine et à bientôt !

 

 

Articles similaires

8 thoughts on “Maison et travaux n°43 – Couture pour nain de jardin

  1. Très mignon ce petit haut et bienvenue dans le monde compliqué et peu précis d’Astrid…J’avais débuté en couture avec les intemporels pour enfants, grosse erreur, tout me paraissant incompréhensible…J’ai remisé ce livre dans la bibiothèque et ai dû coudre 4 pièces à tout casser…et que dire des problèmes de tailles…

    0
    1. Merci Sophie,
      pour l’instant, ma stratégie pour les tailles consiste à offrir du taille 1 an à la naissance : cela augmente les chances que le vêtement soit porté s’il est un peu petit…
      Et effectivement, je ne le conseillerais pas aux débutantes !

      0
  2. Très mignon ce petit haut et bienvenue dans le monde compliqué et peu précis d’Astrid…J’avais débuté en couture avec les intemporels pour enfants, grosse erreur, tout me paraissant incompréhensible…J’ai remisé ce livre dans la bibliothèque et ai dû coudre 4 pièces à tout casser…et que dire des problèmes de tailles…

    0
  3. Bon, j’ai quelques petites choses à dire sur le sujet « couture pour merveilleux trésors adorables » (6 enfants oblige…) et il me semble que c’est le bon endroit au bon moment….C’est vrai qu’il vaut mieux consulter le site des fans de citronille avant de coudre les modèles d’Astrid le Provost, ça évite certains crash tests douloureux…. Ceci dit, une fois qu’on a pris cette bonne habitude et repéré les patrons qu’on aime et/ou qui « fonctionnent » il y a des perles….en vrac: Suzanne, Marjolaine, Donald, Thaddée, César, Albertine, Marie….et puis chapeau bas parce que c’est une pionnière dans le renouveau de la couture pour enfants.
    Enfin, si on a vraiment envie de patrons parfaits, sans mauvaise surprise, avec explications limpides et une bonne dose de poésie, les patrons de « c’est dimanche », devenu depuis peu « nun studio » sont imbattables. Serez vous aussi étonnée que moi de découvrir que leur créatrice est religieuse ? Soeur Alma, rayonnante et bienveillante, conjugue vocation spirituelle et artistique.
    Bravo tout de même pour ce charmant petit haut. Je vous souhaite d’heureux mois dans cette attente mystérieuse et magique à la fois.
    Et de belles heures de couture !

    0
    1. Merci Marion pour votre commentaire détaillé !
      Je connais les patrons nun studio mais je ne me suis pas encore laissée tenter…
      Pour le moment chez Citronille, j’ai également testé un patron pochette de bonne qualité. Affaire à suivre !

      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>